MILK & HONEY Peated Cask Finish

Israël, Single Malt – 55%, 70cl
Single Cask #2016-0042 – Ex-Islay Cask Finish
Edition limitée à 100 bouteilles
Une exclusivité LMDW

La distillerie Milk & Honey a commencé à produire en mars 2015. En plus de son single malt, elle élabore un gin baptisé Levantine à partir de 100 % d’orge maltée dans lequel ont macéré des baies de genièvre, de l’origan, des écorces de citron et d’orange, de la camomille, de la verveine citronnée, de la cannelle et du poivre noir. Vieillie pendant trois ans dans un fût de bourbon de premier remplissage, cette version a été ensuite affinée pendant trois mois dans un fût ayant contenu un whisky de l’île d’Islay. Véritable terre de contrastes, que ce soit sur le plan aromatique ou gustatif, elle oscille constamment entre puissance et douceur. Pour mieux mettre en valeur sa dualité pleine d’originalité tout au long de la dégustation, elle a pour fil conducteur deux éléments essentiels à son équilibre : la tourbe et la fumée.

Couleur : vieil or soutenu.

Description

riche, concentré. A la fois marqué par la cire d’abeille, les fruits confits (poire, mirabelle), le camphre et par une fumée intense, le premier nez est impressionnant de puissance et de fermeté. A l’aération, il devient animal (viande fumée), floral (tubéreuse, concrète d’iris), racinaire (gentiane) et épicé (gingembre). Puis d’une manière très originale et appropriée, différents miels (tilleul, bruyère, sapin, lavande) dominent la palette aromatique. Il est à signaler que tous ces parfums constituent une formidable unité d’ensemble.

ample, volontaire. En attaque de bouche, des notes de talc et de pommade (baume du tigre) côtoient des figues fraîches et de la teinture d’iode. Le milieu de bouche nous laisse contempler une tourbe séchée découpée en fines lamelles. Ensuite, la palette gustative devient extrêmement saline et végétale (brindilles, lichen). Au fur et à mesure, des fruits et des fleurs font leur apparition. On dénombre : des bananes séchées, des dattes, des violettes et des pissenlits. Très minérale (ardoise), la toute fin de bouche se montre également terreuse et iodée (algue sèche).

longue, gourmande. D’agrumes confits en tourbe sèche en passant par de la vanille-bourbon, l’entame de la finale fait preuve d’une intensité et d’une force inaltérables. Progressivement, du zan à la violette et une tourbe grasse et chocolatée enrobent les papilles. La rétro-olfaction se montre quant à elle végétale (foin coupé, paille), saline (sels minéraux) et fumée (tabac, feu de cheminée). Le verre vide est un melting pot de fleurs capiteuses, de vanille, de camphre, de cendres et d’agrumes (citrons).

Acheter