BOWMORE 18 ans 2001 Cask Strength Collection

Islay Single Malt – 55.4%, 70cl
Single Cask #106 – Sherry Butt Finish
Edition limitée à 692 bouteilles
Une exclusivité LMDW

Le single malt élaboré par la distillerie Bowmore est composé pour 1/3 d’une orge maltée sur place et pour 2/3 d’une orge provenant de la malterie anglaise Simpson’s. Ces deux variétés affichent un taux de phénols de 25 ppm. Les temps de fermentation varient entre 48 heures pour les plus courtes et 100 heures pour les plus longues. Enfin 27 000 fûts vieillissent à la distillerie notamment dans deux chais en terre battue (dunnage), dont le fameux chai n° 1 situé sous le niveau de la mer. Subtil mélange de classicisme et d’exubérance, cette version complexe n’hésite pas à puiser au plus profond d’elle l’énergie et la vitalité nécessaires pour qu’elle atteigne l’objectif qu’elle s’est fixée, respecter à la lettre le style inimitable de « Bowmore ».

Couleur : jaune doré soutenu.

UGS : 39 Catégories : , , , , ,

Description

huileux, riche. Du poisson fumé, de la sauge, des olives vertes, de l’encens, du cumin, une tourbe grasse et humide, des citrons, du sel… voilà ce que révèle un premier nez quasi mystique ! A l’aération, il devient exotique (ananas, banane), vanillé et épicé (poivre, girofle). De plus en plus médicinal (baume, sinapisme), la palette aromatique monte sans cesse en puissance. Des pêches et des fruits de la passion arrivent en point d’orgue.

vive, décidée. L’attaque en bouche jette sur le palais une première flèche épicée et pimentée (Cayenne). Puis, dans un second temps, une tourbe huileuse, végétale (paille) et très saline enrobe les papilles. D’une manière fort naturelle, le milieu de bouche se révèle exotique (ananas). Puis des fleurs blanches (lilas, muguet, lys) côtoient des notes de bitume chaud. Quelques plantes aromatiques (aneth, coriandre, cerfeuil, laurier) parfument la fin de bouche.

longue, équilibrée. Délicatement fumée et cendrée, l’entame de la finale est également crémeuse et vanillée (flan). Effectuant d’incessants aller-retours, la fin de bouche va chercher au cœur de la palette aromatique les ingrédients qui vont lui permettre de durer dans le temps. En rétro-olfaction, si la tourbe s’est considérablement asséchée, elle a, en revanche, conservé son caractère marin et salin. Synthèse du nez et de la bouche, le verre vide est exotique, floral, épicé, tourbé, terreux et fumé.

Acheter